Mai Chau et Pu Luong en octobre

De nouveau le Nord du Vietnam pour les petites vacances de la fin octobre. Un peu plus au Sud qu’au mois d’aout, d’abord à Mai Chau, puis Pu Luong. Nous avons retrouvé Uyen à Hanoï. Il sera notre guide pour ces quelques jours. Uyen parle très bien le Français, ça tombe bien, et connait tout le monde dans les montagnes. Beaucoup de rizières, des paysages magnifiques, c’est la saison de la moisson pour le riz. Donc beaucoup d’animation dans les rizières. Petite pauses sur la route, pour un point de vue, ou pour regarder comme des parisiens les travaux des champs. Arrivée à notre resort de Mai Chau pour la nuit. Sublime coucher de soleil, et spectacle pour parisiens également le soir au resort…

Le lendemain grande ballade dans les rizières. Très bon accueil partout, il faut dire que les touristes sont rares depuis le début de l’épidémie…

2ème jour: Beaucoup d’activité dans les champs, repas de grillons sautés accompagnés d’un petit alcool de riz de derrière les fagots!

Sieste dans la voiture sur la route de Pu Luong… En Arrivant, très belle vue sur les rizières depuis notre balcon du Pu Luong Retreat. Belles ballades à Pu Luong, mais ça monte!

En conclusion, encore un très beau voyage, des paysages magnifiques, et des habitants simples, accueillants et pleins d’humour. Nous savourons notre chance d’être ici, la France nous parait en comparaison bien sinistre en ce moment…

Nord Vietnam – 2

Bien arrivés au Hoang Su Phi Lodge… Beau coucher de soleil:

Le lendemain, Beau lever du jour :

Départ avec Thi, guide francophone qui est d’humeur joyeuse malgré son arrivée mouvementée pour cause de pluies dilubiennes qui nous valent cette montée de brumes matinale. Beau temps, des rencontres tout le long du chemin, des rizières qui sculptent les montagnes, bref, nous ne sommes pas déçus…

Intérieur d’une maison traditionnelle au milieu des rizières… Et cascades sympa pour se rafraichir du crapahute :

Départ pour Tam Coc:

Tam Coc, notre « Best Place »!

Et Pour finir, visite de la Pagode Bai Dinh, célèbre dans tout le Vietnam :

A défaut de Bretagne cette année, ce sera le Nord Vietnam – 1

Because of the épidémie, le séjour annuel en France est annulé sous risque de ne pas pouvoir revenir… Donc en route pour les montagnes du Nord, à la fin du mois d’août, après que l’épisode Covid Danang s’est un peu calmé… Avion jusqu’à Hanoï, Gioi, qui sera notre guide souriant et attentionné  pendant ce bref séjour, nous attend à l’aéroport et nous prenons la route pour un long trajet par autoroute jusqu’à Lao Cai, ou presque, en bordure de frontière chinoise…

 

Belle rencontre peu après la sortie d’autoroute:

C’est parti pour le Cinnamon Echo Lodge, dans les montagnes au dessus de Lao Cai. Un petit paradis :

Le lendemain matin, début de journée avec des travaux pratiques sur la l’art de récolter la cannelle, qui vient de l’écorce du cannelier. Gioi est un très bon enseignant :

Ensuite, première rando dans les rizières avoisinantes et les villages des minorités ethniques. La chance est avec nous, il fait beau. Sur le chemin, c’est un plaisir de rencontrer des gens souriants et se prêtant volontiers à la photo. Le décor est magnifique, avec des rizières d’un vert incroyable. Un autre monde, oubliés le Covid et les masques…

Au Cinnamon Lodge, la vie est familiale. Les enfants respirent la joie de vivre, les repas se prennent en commun avec Hue, la femme de Gioi et sa famille. Hue est prof. d’anglais, et il est donc facile de se comprendre avec elle et Gioi. Bonne maman et bon papa sont plutôt vietnamophones exclusifs, mais avec un peu d’alcool de riz, la conversation devient (presque) fluide. Accueil très simple et très agréable.

L’après-midi, Gioi nous emmène à une jolie cascade à quelques kilomètres de voiture et de marche à travers les rizières. Enfin, nous retrouvons le plaisir de se balader dans la campagne en admirant ces paysages magnifiques.

 

Fin du bref séjour au Cinnamon Lodge. Les motards peuvent noter l’adresse, de même que la suivante. Départ pour Hoang Su Phi Lodge, à une soixantaine de kilomètres de là dans le district de Ha Giang. Mais entre les arrêts pour profiter du paysage et des rencontres, et son état rendu difficile par les pluies récentes, nous passerons plus de 4 heures sur la route…

Enfin arrivés. Bungalow avec vue imprenable sur la vallée.

La suite dans un prochain post…